Français

L'épreuve écrite de français de l'EAF (LGT)

Par KARINE RONDIER, publié le mardi 2 juin 2015 15:14 - Mis à jour le mardi 2 juin 2015 15:19
En fin de première, les élèves passent une épreuve écrite et une épreuve orale de français.  Voici les modalités de l'épreuve écrite :
 

1) Les dates

L’épreuve écrite a généralement lieu à la fin du mois de juin. En 2015, les écrits auront lieu le vendredi 19 juin, de 8 à 12 heures, pour les séries générales (L, S, ES) et pour les séries technologiques (STMG, ST2S, STL).
 

2) L’épreuve (d’après le bulletin officiel n°46 du 14 décembre 2006)

L’épreuve dure 4 heures. Les sujets prennent appui sur un ensemble de textes ( appelé "corpus"), comprenant éventuellement un document iconographique. Ce corpus peut également consister en une œuvre intégrale brève ou un extrait long (n’excédant pas trois pages).

Une ou deux questions portant sur le corpus et appelant des réponses rédigées peuvent être proposées aux candidats. Lorsqu’elles le sont, le barème de notation est explicitement indiqué, le nombre de points attribué aux questions n’excède pas 4 points dans les sujets des séries générales et 6 points dans les sujets des séries technologiques.

Qu’il soit ou non accompagné de questions, le sujet offre le choix entre trois types de travaux d’écriture, liés à la totalité ou à une partie des textes étudiés. Cette production écrite est notée au minimum sur 16 points pour les sujets des séries générales et sur 14 points pour les sujets des séries technologiques, quand elle est précédée de questions, sur 20 dans toutes les séries, quand les questions sont absentes. Il peut s’agir :

  • d’un commentaire
  • d’une dissertation
  • d’un sujet d’invention
     

3) Les coefficients

L’épreuve écrite de Français bénéficie d’un coefficient 3 en série L et d’un coefficient 2 dans toutes les autres séries (ES, S, STMG, ST2S, STL)