ACTUALITÉS

Grand Prix d'Expression Orale

Par admin albert-thomas, publié le samedi 6 avril 2019 16:00 - Mis à jour le samedi 6 avril 2019 17:30
DSC04569.JPG
Trois lycéens d'Albert Thomas parmi les six lauréats !

Reprenant une tradition roannaise, le Rotary Roanne Horizon a organisé ce jeudi 4 avril un Grand Prix d'Expression Orale. Des élèves de 1ère et de Terminale issus de plusieurs lycées roannais (Saint-Paul, Carnot, Jean Puy et Albert Thomas) se sont affrontés lors d'un concours d'éloquence. Accompagnés par M. Franc, Anna Coppéré et Mme Rondier, nos lycéens sélectionnés lors des éliminatoires du 13 février se sont rendus à la finale.

Après 20 minutes de préparation, les élèves devaient s'exprimer de 3 à 5 minutes sur un sujet qu'il découvrait au tout début de l'épreuve. Rivalisant de culture et d'éloquence, Abdellah Boumia (TES), Marine Demont (1S), Amandine Faure (1ES) et Lucas Notin (1S) ont brillamment représenté le lycée dans ce concours où étaient pris en compte le ton, le débit, la gestuelle, la structure du propos et les références culturelles.

La concurrence fut rude mais nos élèves avaient travaillé dur pour se préparer. A l'issue d'une succession de talentueuses prestations, un jury composé de sept personnes a délibéré pour accorder six prix sur le roannais. Trois de nos élèves ont été déclarés lauréats et sont montés sur le podium pour recevoir leurs prix (tablette numérique, ouvrages d'art, lunettes de soleil).

Félicitons Amandine Faure (3ème), Lucas Notin (4ème) et Marine Demont (5ème), sans oublier Abdellah Boumia qui n'a pas fini dans les six premiers, mais qui n'a pas démérité pour autant.

Si vous vous sentez une âme de rhéteur, n'hésitez pas à vous entraîner pour l'an prochain sur les sujets tirés par nos élèves :

- Abdellah Boumia : "Il faut commencer par éprouver ce que l'on veut exprimer" (Vincent Van Gogh)

- Marine Demont : "Celui qui déplace une montagne commence par déplacer de petites pierres" (Confucius)

- Amandine Faure : "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage" (Jean de La Fontaine"

- Lucas Notin : "Seul l'arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c'est dans cette lutte que ses racines, mises à l'épreuve, se fortifient" (Sénèque)